Sapporo bis

4 mars.

 

Aujourd’hui je me suis levé vers 7h40 sans réveil alors que je me suis endormi vers 3h du matin, je trouve ça bizarre je ne sens pas la fatigue. Après une bonne douche direction la salle de repas de l’hôtel pour prendre un petit déjeuné typiquement japonais : riz, poisson, omelette et soupe miso. Pour les sceptiques ce n’était franchement pas désagréable et ça tient bien au corps quand dehors il fait -5°C.

 

Et voilà la journée qui commence, je me mets en route direction la gare de Sapporo toujours à pied. Ce qui est fou c’est que la rue centrale qui va de la gare à mon hôtel est vide et pourtant il y a juste à descendre un escalier et le monde est là. En fait il y a une rue sous la rue, une rue couverte une très grande partie des gens passent par là c’est plus facile quand il neige et fait froid.

 

le matin la Sapporo tower et les reste du festival des neige

le matin la Sapporo tower et les reste du festival des neige

En cette journée je n’ai pas vraiment d’objectif précis en dehors du Sapporo beer muséum qui est franchement petit, mais où tu peux gouter leur bière et surtout le black label qui n’est disponible que là. Autre bon point la visite est gratuite et la bière est à 200 yen.

le musé de la bière Sapporo

le musé de la bière Sapporo

 

les affiches publicitaire à travers les ages

les affiches publicitaire à travers les ages

Ensuite je me suis dit pourquoi ne pas aller à la Sapporo TV Tower et me vla donc en route et toujours à pied. Une bonne demi-heure me voilà au pied de cette tour de 173 mètre de haut, où l’on peut monter dans un observatoire situé à 90 mètres. La vue sur Odori Park et la ville est vraiment sympa, je vois même mon hôtel.

 

vue sur la rue juste en dessous de la tour

vue sur la rue juste en dessous de la tour

le mont Moiwa ou j'était hier

le mont Moiwa ou j’était hier

De là j’ai erré selon mon bon vouloir dans la ville, simplement à regarder les gens passer et vaquer à leurs occupations, jusqu’à 14 heure où j’ai commencé à avoir un coup de pompe qui m’a mis KO. Donc retour à l’hôtel pour me reposer 2 petites heures.

 

le style de rue dans les quel je  marche

le style de rue dans les quel je marche

Après cette sieste réparatrice je suis reparti en ville où je me suis donné comme objectif de prendre des photos de nuit avec le trépied depuis la JR Tower qui a un observatoire depuis le 38 ème étage. Mais le temps neigeux et le brouillard auront raison de mes envies. C’est du jamais vu pour moi, le personnel de l’observatoire qui te déconseille de monter car il neige et que la visibilité n’est pas bonne. Ce n’est pas chez nous qu’on te ferait ça, tout est bon pour te prendre ton argent.

 

Vers 18h j’ai faim et j’ai sommeil donc je me dirige vers l’hôtel en métro. En sortant je tombe sur un resto à ramen qui ne paye pas de mine, et sans réfléchir plus que ça je rentre. L’endroit sent le kérosène, il n’y a personne et la déco est d’un autre temps mais le patron à l’air sympa et la dessus je ne me suis pas trompé. Je commande un miso ramen et le patron commence à discuter avec moi. C’était bien fun on jonglait entre japonais et anglais, il m’a demandé d’où je venais, si j’étais étudiant, les trucs habituels en gros. Quand je lui ai dit que j’étais belge il me dit être venu chez nous l’année passée et qu’il a adoré nos bières et notre chocolat. C’est un fan de F1. En tout cas j’ai passé une bonne heure en sa compagnie et c’était vraiment sympa et j’ai vraiment bien mangé.

 

le resto à ramen près de l'hôtel

le resto à ramen près de l’hôtel

Et c’est là que ma journée c’est finie en rentrant à l’hôtel,

la vue sur l’hôtel sous la neige

la vue sur l’hôtel sous la neige

 

A bientôt pour la suite, direction Hakodate !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *