Sapporo, ou la ville dans les montagnes enneigé

3 mars 2014,

 

La journée a commencé un peu tard aujourd’hui, levé à 10h et sorti de l’hôtel à 11h30, je décide d’aller à Maruyama à pied. Il fait plein soleil, il fait froid -2°C mais -6°C ressenti. Je marche et rencontre des trucs assez bizarres pour nous, un magasin d’un autre temps entouré d’autres magasins flambants neufs, des maisons abandonnées, …

 

un magasin sorti tous droit d'un autre temps

un magasin sorti tous droit d’un autre temps

maison abandonnée

maison abandonnée

 

Là la neige commence à tomber fortement et j’ai faim. Le premier truc sur lequel je tombe c’est un KFC ! Ce n’est pas très local mais bon j’ai faim et froid ça me permettra de me réchauffer un peu et d’écrire le début de cet article tout en mangeant un petit bout :p

 

Ensuite je suis allé au plus grand temple de la région d’Hokkaido. C’est un temple il n’y a donc pas grand-chose à s’attendre à part un temple :p remplis de neige et ça c’est plutôt sympa et quelques personnes en train de le déblayer.

 

L'entrée du grand temple d'Hokkaido, en cours de déblaiement

L’entrée du grand temple d’Hokkaido, en cours de déblaiement

allée principale du temple

allée principale du temple

le temple

De là je suis partit vers le mont Moiwa, pour avoir une vue de haut de la ville. Sur le chemin que je fais à pied -c’est à dire bien 3km sur des chemins verglacés, vallonnés et pas toujours commodes pour se balader- on tombe sur des choses surprenantes comme les tombes un peu partout autour d’un temple.

temple + cimetière

Arrivé au pied du mont Moiwa, il faut prendre un téléphérique et un petit train à cabines suspendues et heureusement qu’elles le sont vu la pente que prend ce petit train. D’en haut la vue est à couper le souffle, on voit sur des kilomètres à la ronde, on peut voir tous Sapporo et la ville avoisinante, la mère du Japon. Là je me dis que c’est vraiment pas mal et que j’attendrais bien une grosse heure que le soleil se couche pour voir ça de nuit. Et ben c’est vraiment pas mal non plus.

 

la vue de jour depuis le mont Moiwa

la vue de jour depuis le mont Moiwa

soleil couchant

la vue de nuit

la vue de nuit

Pour finir la journée je rejoins Colin pour aller chercher les minna no nihongo dans un tsutaya, on les a trouvés mais ils n’avaient pas la traduction, donc faudra que je cherche dans un plus grand. Par la même occasion j’ai pris deux UTB (magasine idol) et j’ai regardé les prix de certain DVD que j’avais vu en occasion chez book-off et qui sont intéressants à prendre en Blu-ray (et que je prendrai surement).

 

Après ça on va chez lui où je peux enfin donner les pralines que j’avais ramené pour offrir à sa femme qui en est folle, je pense que le ballotin d’un demi kilo va pas faire longs feux.

 

Sa femme nous a fait à manger et franchement qu’est-ce-que j’ai bien mangé, des pâtes avec du lard, une omelette et du poulet avec je ne sais pas quoi.

 

On parle un peu puis on se rend compte qu’il est presque 23h30. On regarde quand est le dernier train pour rentrer à Sapporo et là stupeur, il est dans 3 minutes. Problème la gare est à 10 minutes en voiture. Pas une pas deux Colin me dit qu’il me ramène en voiture jusqu’à une station de métro, finalement il me ramènera jusqu’à l’hôtel. Encore merci à toi d’ailleurs 🙂

 

Ceci conclu cette journée peu chargée mais vraiment intéressante pour ma part, désolé mais je n’ai pas de photo de ce que j’ai mangé ni de la soirée, je n’y ai pas pensé ni voulais en fin de soirée, et puis tous ne doit pas se retrouver sur le net.

 

Sur ce, on se retrouve pour une nouvelle journée pleine de découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *